Captcha ou pas Captcha ?

Captcha ou pas Captcha ?

Rassurez-vous, ce n’est pas un mauvais plagiat de la célèbre réplique d’Hamlet “Etre ou ne pas être, telle est la question”. Il s’agit simplement d’évoquer la protection antispam.

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, quelques explications sur cette absence de 4 mois : certains bouleversements ont fait que j’ai dû revoir mes priorités. Publier des articles sur ce blog est, par la force des choses, une action que j’ai dû mettre de côté pour me concentrer sur d’autres objectifs plus pressants.

Alors, pour en revenir au sujet des Captcha (les protections antispam accompagnant la plupart des plugins de formulaires de contact, y compris dans WordPress), 3 cas peuvent se présenter :

  • les propriétaires de sites qui utilisent ce moyen pour éviter d’être envahis par les publicités non désirées et, a fortiori, les risques de virus véhiculés dans les pièces jointes,
  • ceux qui n’en veulent pas car ils pensent que le Captcha est dissuasif et anti-commercial : en effet, devoir reproduire des séquences alphanumériques à la limite du lisible peut s’avérer énervant au bout de x tentatives infructueuses,
  • enfin, ceux qui choisissent une solution médiane : la question subsidiaire ou, dans le cas spécifique de WordPress, d’installer un plugin compatible avec Akismet, qui est un bon outil contre le spam.

Je ne vais pas ici décrypter les “3 écoles”, mais tout simplement expliquer le principe de la troisième qui consiste à contourner les protections classiques, souvent trop contraignantes et qui finissent assez souvent par décourager les visiteurs d’un site Web lorsqu’ils veulent contacter son propriétaire.

Les plugins compatibles avec Akismet :

Akismet est “le” plugin référence en matière de protection contre les spams.

A l’origine, il était destiné (et l’est toujours) à contrecarrer le spam dans les commentaires postés à la suite d’articles publiés dans WordPress.

Aujourd’hui, cette finalité s’est renforcée grâce à l’émergence d’autres plugins (plus particulièrement des plugins de formulaires de contacts) qui peuvent être directement reliés à Akismet pour pouvoir bénéficier de “sa” protection antispam.

Parmi ces plugins, on peut citer :

JetPack Forms : nécessite l’installation de l’extension JetPack de WordPress.com (que j’utilise personnellement),

Formidable : autre extension de formulaire de contact pouvant être couplée avec Akismet.

 Le choix du compromis :

Une alternative est possible à l’utilisation des Captcha ou pour les propriétaires de sites qui sont allergiques à JetPack (si, si, ils existent). Vous la connaissez d’ailleurs sûrement car elle est très présente sur le Web : il s’agit du principe de la “question subsidiaire”.

La question subsidiaire consiste à ajouter dans un formulaire de contact un champ permettant de répondre à une question bien précise. Par exemple, sous cette forme :

  • Question : “Combien font 2 x 3 ?”
  • Réponse : Vous saisissez dans le champ dédié le résultat de l’opération arithmétique.

Plusieurs plugins permettent d’utiliser cette solution, dont Contact Form 7 par exemple.

Et vous, vers quelle option s’est porté votre choix ?

Partagez :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.