Exporter des mails ou des contacts depuis Gmail

Exporter des mails ou des contacts depuis Gmail

Logiciels de messagerie classiques vs Gmail

 

J’ai décidé voici presque 7 ans de ne plus utiliser (ou en tout cas le moins possible) les logiciels de messagerie classiques. J’ai donc décidé d’utiliser Gmail.

Pourquoi une décision aussi radicale ?

Tout simplement parce qu’à une époque, pour des impératifs professionnels liés à une prestation réalisée au jour le jour pour un client, j’avais l’obligation d’utiliser une adresse mail fournie par ledit client. Le problème, c’est que le serveur sur lequel était stockée cette adresse mail n’était pas protégé contre les spams. La raison invoquée : le risque de voir de “vrais” mails passer directement dans les indésirables et, de ce fait, risquer de manquer des “affaires”.

Même un bon antivirus digne de ce nom ne peut assurer une sécurisation et une protection parfaite. Donc, après avoir subi des attaques virales plus souvent qu’à mon tour, j’ai changé mon fusil d’épaule. Les spams étant en très grande majorité filtrés automatiquement par Gmail, j’avais trouvé la solution à mon problème.

Je dois reconnaître que c’est assez dommage de devoir bouleverser ses habitudes dans ce genre de contexte car les logiciels de messagerie classique offrent tout de même bien plus de possibilités que les applications en ligne (sans dénigrer Gmail car sinon, il y a longtemps que je ne l’utiliserais plus…).

Simplement, comme évoqué en sous-entendu ci-dessus, les applications en ligne ont leurs limites. J’aborderai principalement deux de ces limites dans cet articles :

  • La première concerne la limitation du nombre d’envoi de messages en un laps de temps donné. Dans le cadre d’une campagne de marketing par mail, cela peut très vite devenir gênant.

 

  • La seconde est liée aux peu de possibilités offertes pour construire des templates (ou modèles) HTML de messages tels que pour les newsletters par exemple (sujet qui fera l’objet d’un prochain article).

Alors, quelle alternative employer pour pallier à ces deux limitations ?

La réponse n’est pas forcément évidente mais vient en tournant la question dans tous les sens.

 


 

Retour partiel à la case départ : réutilisation d’un logiciel de messagerie classique

 

Faire le chemin inverse nécessite, pour certaines raisons évidentes (comme par exemple avoir un accès rapide à ses contacts sans devoir naviguer de Gmail à Outlook ou Thunderbird), d’exporter depuis Gmail son carnet d’adresses et les mails stockés en ligne.

Pour cela, Gmail fournit à ses utilisateurs une application permettant soit de transférer sur disque dur l’intégralité des données d’un compte Google, soit un transfert partiel des données contenues, par exemple, dans Gmail ou Google +. Je n’évoquerai ici que le transfert de données depuis Gmail.

Cet outil s’intitule Google Takeout.

Pour accéder à Google Takeout, il est nécessaire d’être connecté à son compte Google et de se rendre sur la page d’administration dudit compte et de procéder ainsi :

 

Compte Google

Créer une archive - Première étape

Sélection des données à télécharger

Filtrage des données - Etape 2

Téléchargement des données

Suite et fin du processus

Création de l'archive

Achivage en cours de création

 


 

Voici donc décortiqué ci-dessus le processus complet vous permettant de créer une archive exploitable, au format .mbox, de vos mails et contacts. Cette archive est réutilisable dans la plupart des logiciels de messagerie dits “classiques” tels que Thunderbird par exemple. Cela fera d’ailleurs l’objet d’un prochain billet, de même pour Outlook qui est un cas un peu particulier.

N’hésitez pas à commenter cet article et à nous indiquer d’autres astuces liées à cette thématique.

Nous pouvons également vous aider dans ce processus par le biais d’un accompagnement/formation. Pour cela, n’hésitez pas à nous contacter.

Partagez :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.