De l’intérêt d’utiliser les outils de vérification de sites Web

De l’intérêt d’utiliser les outils de vérification de sites Web

Comme tout propriétaire de site Web ou de blog, surtout lorsque l’on est un professionnel indépendant souhaitant faire connaître et/ou reconnaître son expertise sur le Net, il est important de tout mettre en oeuvre pour que ce site soit reconnu auprès des services externes.

Mais que sont ces fameux “services externes” ?

En fait, il s’agit des moteurs de recherche ou, encore, des annuaires.

Dans cet article, je vais parler des moteurs de recherche et, plus particulièrement, de deux d’entre eux : Google et Bing.

Quel est l’intérêt d’utiliser des outils de vérification de sites Web ?

C’est assez simple : Google et Bing sont ainsi assurés de pouvoir faire un lien direct entre vous et votre site Web ou blog et de leur attribuer une sorte de “carte d’identité“. Cette manière de procéder leur sert à vérifier que vous possédez / contrôlez votre site ou votre blog.

En faisant vérifier votre site, vous aurez accès à des fonctionnalités avancées sur ces services (comme par exemple l’accès à Webmaster tools de Google, ou à un badge de vérification).

Mais encore faut-il pouvoir utiliser ces outils et savoir les utiliser correctement.

Dans le cas de sites en HTML ou PHP, il faut être capable de modifier le code source pour insérer les bons codes au bon endroit, c’est-à-dire entre les balises <head> et </head>.

Dans WordPress, c’est un peu différent : cette étape peut être effectuée de manière quasi automatique grâce au plugin JetPack, qui a fait l’objet d’un article spécifique voici quelques mois. L’appellation de “couteau suisse” convient véritablement bien à ce plugin… Il dispose désormais d’une fonctionnalité permettant d’ajouter un tag “meta” au code source de la page d’accueil d’un site Web propulsé par WordPress.

Pour cela, il faut bien entendu que Jetpack soit installé sur votre site Web ou votre blog. Ensuite, cliquez sur la rubrique “Réglages” de Jetpack et sélectionnez l’option “Vérification de site” puis cliquez sur “Configurer” :

Vérification JetPack

Vérification JetPack

Chaque outil de vérification mettra à votre disposition une “clé” que vous devrez copier-coller dans le champ correspondant, après l’avoir générée : en effet cette clé est générée automatiquement par que Google Webmaster Tools, Bing ou Pinterest  dès qu’il aura été établi que vous êtes le propriétaire d’un site Web ou d’un blog. Ceci se matérialisera ensuite par l’implantation d’un tag “meta” directement dans le code source de la page d’accueil. Mais en vérité, ce code apparaîtra sur toutes les pages et tous les articles de votre site ou blog.

Cet article n’a pas pour but de détailler en profondeur les procédures pour inclure les clés générées par Google Webmaster Tools, Bing ou Pinterest. Chaque plateforme édite son propre tutoriel et chacun est suffisamment explicite. Simplement, l’étape de la vérification d’un site Web ou d’un blog est une étape à ne pas négliger : elle montre à Google, Bing et Pinterest (entre autres) que votre site a une vraie existence, de même que vous et votre entreprise.

Partagez :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.